Mardi 25 octobre 2016 Mechukha Arunachal Pradesh India

par Daniel KIRCHER  -  30 Octobre 2016, 09:40

Je me réveille tôt.

Mon hote dort, et je décide d'aller tranquillement visiter le nouveau temple bouddhiste avant le petit déjeuner de huit heures.

Je tourne à gauche dans la rue de l'hôtel, passe un pont qui a été terminé en 2016, puis continue dans la rue principale.

À un stupa, je tourne une nouvelle fois à gauche...
Sur une petite colline, il y a le nouveau temple bouddhiste.
Je monte les quelques lacets.
Le temple est fermé; on me dit que le carekeeper doit dormir...
Je tourne autour du temple dans évidemment le sens des aiguilles d'une montre

Le nouveau temple bouddhiste
Le nouveau temple bouddhiste

Le nouveau temple bouddhiste

L'ancien temple où je souhaite aller, en fin de matinée.

L'ancien temple où je souhaite aller, en fin de matinée.

Je vois alors de nombreux militaires en jogging monter la colline en courant...
Ça me rappelle des souvenirs au 8ème régiment de hussards à Altkirch.

L'emplacement du temple permet d'admirer la piste de l'aérodrome militaire...
(Ici, ça ne rigole pas)
Je prends une photo rapide, pas question de me faire avoir pour photo interdite en zone sensible...
Puis je retourne au Potala homestay.
 

Un chapati, prêt à être manger..., Et mon petit déjeuner.
Un chapati, prêt à être manger..., Et mon petit déjeuner.

Un chapati, prêt à être manger..., Et mon petit déjeuner.

Nous prenons Ana et moi notre petit déjeuner, avec évidemment pour moi du riz, du thé, et une tomato omelette.

Aujourd'hui "j'attaque" le trek au monastère de Samten  Yongcha, vieux de 400 ans. C'est une ballade nous dit Norbou, d'une heure et demie environ.

Ana va dans sa chambre, et je lui demande si elle vient avec moi au monastère; elle me répond qu'elle me rattrapera sur le trajet...
Je pars donc sans elle.
 

Le trajet passe tout d'abord devant un stupa, tourne à droite avant l'aéroport militaire, puis à gauche, tout le long de la piste de décollage. 
Photos strictement interdites des installations militaires...puis je longe la rivière Siang.

Le trajet est assez long, et je vois le vieux temple tout en haut d'une colline.
Le problème c'est la rivière. ..Il faut la traverser.
Je cherche une passerelle au dessus de la Siang.

J'en trouve finalement une, dont l'accès me fait passer dans une zone de marécages. 
(Pas terrible...)

La passerelle qui mène au vieux temple..., Et ça bouge....
La passerelle qui mène au vieux temple..., Et ça bouge....

La passerelle qui mène au vieux temple..., Et ça bouge....

La passerelle est un peu brinquebalante, des planches manquent même par endroit, mais je pense qu'en se tenant bien, on doit passer sans tomber à l'eau.

Ça passe....même si les câbles sont un peu distendus.

Une fois sur l'autre rive je monte un raidillon, je ne suis plus très loin maintenant...

20 minutes plus tard, j'y suis enfin.

Le temple est du 16ème siècle. cela ne donne pas exactement l'impression d'extérieur, mais l'intérieur est très ancien...

Le monastère de Samten Yongcha 16 ème siècle.
Le monastère de Samten Yongcha 16 ème siècle.
Le monastère de Samten Yongcha 16 ème siècle.

Le monastère de Samten Yongcha 16 ème siècle.

Je donne 100 roupies au carekeeper qui m'a ouvert la porte du monastère. (il sentait un peu l'alcool le pauvre gars...)

En redescendant de la colline, je croise Ana qui monte péniblement, puis repasse le pont suspendu, sur lequel je croise une femme portant un ballot de fougères. 

Une rencontre un peu risquée?

Une rencontre un peu risquée?

Je mets deux heures pour rentrer au homestay.

Norbou m'emmène alors visiter une pièce de sa maison, réservée à la prière bouddhiste...

Et je m'attends à tout, sauf à un tel "monument"....chez lui...

La pièce consacrée à Bouddha...
La pièce consacrée à Bouddha...
La pièce consacrée à Bouddha...

La pièce consacrée à Bouddha...

Il nous explique que tous les bouddhistes ont une telle pièce chez eux, tout simplement.

La promenade à été fatigante, et je ne tarde pas à aller manger, puis à aller au lit...

Demain, je retourne à Aalo; Ana elle reste ici...

À demain

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Emma 07/12/2016 14:39

Qu'est-ce que c'est beau et toutes ces couleurs!
Par contre pour le pont, j'y serais aller à reculons je pense.

Caro 01/11/2016 11:03

Comme c'est joli ce vieux temple, très très bien entretenu.
Avec en plus de jolis temples à la maison, on a l'impression qu'ils ne leur manquent pas les moyens.