Mercredi 16 novembre 2016 Varanasi India

par Daniel KIRCHER  -  24 Novembre 2016, 14:07

Ce matin je change d'hôtel, et pars au Teerth guesthouse toujours dans la vieille ville.
La proposition de l'hôtelier hier, m'a plutôt refroidie: Passer d'une chambre de 2500 roupies à une chambre de 400 roupies; cela sent le foutage de gueule!
 
Je rencontre lors de mon transfert, au détour d'une rue, Marcel, qui me pose toujours la même question:
Où vas tu maintenant? et il me suit, sans gêne. 

Il aimerait tant que j'aille dans son magasin de soierie... (pour bien sûr toucher une commission)...

Cette pression m'est de plus en plus insupportable..., et je ne lui laisse aucun espoir.

Ma nouvelle chambre au Teerth guesthouse est très propre, l'eau chaude va m'aider à faire un peu de lessive...
Et j'ai le Wi-Fi....
Quoi de plus?

****************

J'ai quelques problèmes à résoudre rapidement maintenant, et je vais pour cela, m'aider du bureau pour touristes installé à l'intérieur de la gare de Varanasi.

D'abord l'argent liquide:

 

 

 

Quand un distributeur automatique de billets est ouvert et pourvu de billets (ce qui devient rare), une queue se fait rapidement sur le trottoir, et même si la somme d'argent à tirer est limitée à 2000 roupies par personne (26€) le distributeur ne met que peu de temps à se vider complètement..., et le rideau de fer à être abaissé.
(26€, quand le tarif d'une chambre est à 10€, ce n'est vraiment pas la panacée...)

Je demande à l'employé derrière son bureau..... "May I help you?"

1/ - "Savez vous où l'on peut changer des euros à Varanasi"? Et je me dis que si j'ai du mal à trouver de l'argent à un distributeur, peut être sera t-il plus facile d'échanger de l'argent étranger.!!!

- "À la State Bank of India Sir, pas très loin de la gare, au nord. Vous demandez à voir le directeur de la banque, et vous lui expliquez que vous n'avez plus d'argent...

Mais surtout, n'hésitez pas à voir le directeur lui même...(comme si le refus était assuré en allant voir une autre personne....)

Une queue en face de la State Bank of India...Incroyable!

Une queue en face de la State Bank of India...Incroyable!

2 / - J'aimerai également aller à Sarnath..... (C 'est l'endroit où le bouddha à prêché son premier sermon entouré par cinq de ses disciples.) Savez vous comment je peux y aller?

Le même gars, adorable et efficace me répond que pour aller à Sarnath, il faut prendre des minibus blancs en face de la gare..., Et que cela ne devrait pas me coûter plus de 20 roupies (27 Cts).

Je continue sur ma lancée, je comprends bien que les informations qu'il me donne vont pouvoir me servir.

3/ - J'ai lu sur mon guide, qu'il y avait un bureau d'aide aux étrangers qui souhaitaient réserver un billet de train. savez vous où il se trouve?

-"Juste en face de la gare." me répond t-il, et il m'invite à le suivre à l'extérieur pour me désigner un bâtiment jaune et orange.

- "c'est juste là"!

Je le remercie, et me dirige vers l'endroit désigné.

Il y a dans le bâtiment plusieurs guichets devant lesquels s'aglutinent de façon désordonnée, une ribambelle d'indiens. Et à gauche dans l'immense salle, un large bureau entouré de fauteuils. plusieurs étrangers sont déjà là...

Je m'assois et attends patiemment mon tour, après avoir rempli une fiche de renseignements et de souhaits concernant le parcours en train que j'envisage de faire.

Une heure plus tard, je tends ma fiche.

Le gars est sympa, et consulte aussitôt son ordinateur portable. je cherche un aller en sleeping 2class pour Kolkata pour dimanche prochain, le 20. (Après mon expérience de Guwahati, je préfère cette fois réserver un peu plus en avance).

Sur son écran,  la même formule s'affiche tout au long d'une colonne.

Non available!   -" Désolé sir, il n'y a plus de place!...."

Hé bien, je ne suis pas prêt de l'oublier mon voyage en Inde cette année;  Mais quel pays de merde!...

Le gars me recommande de revenir le voir samedi prochain, dès 8h du matin. Il y a en effet régulièrement des places qui se libèrent la veille m'explique t-il, mais il faut venir le matin très tôt. 

Je n'ai pas le choix, je reviendrai samedi à 7h30; il me faut absolument ce train...

Comme je suis dans le coin de la gare, j'en profite pour aller faire un tour à la State Bank of India.

Je demande, comme on me l'a expliqué, le directeur.

C'est vrai que quand on demande le directeur, tout le staff se prosterne presque à tes pieds, et rien ne t'est refusé...

Je fais mon speech du manque d'argent, et demande à changer 100€.

Le directeur accepte....

On me donne finalement 100 billets de 50 roupies (70Cts), et 100 billets de 20 roupies (28 Cts). Les temps sont durs...., et il ne reste dans les banques que de la petite monnaie...

Quel merdier!!!..... 

Si je leur demandais plus, ils ne pourraient peut être pas me les donner...

Et c'est la banque d'état....., heureusement....

Le site de l'Ambassade de France en Inde (que je consulte de temps en temps) conseille aux voyageurs, d'utiliser en cas d'urgence les transfert d'argent de Western Union. .....

Sauf que l'Ambassade de France semble ignorer que les transferts d'argent ne peuvent plus être honorés, justement par manque d'argent....leurs conseils ne nous servent finalement à rien.

Je retourne le soir au Teerth guesthouse, et je me rends compte qu'il n'y a plus de Wi-Fi.....

Un problème technique me dit-on....

Cette fois c'est le pompon....

Je me dis alors qu'il va me falloir penser à l'envers... Partir de l'hypothèse que plus rien ne fonctionne, pour me rendre compte que certaines choses fonctionnent malgré tout....

Il ne faut surtout pas que je me déstabilise ...Je dois me convaincre que l'impact des difficultés que je rencontre n'est pas si important que cela...

À demain

 

 

 

 

 

 

Jolis ces petits pieds...

Jolis ces petits pieds...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :