Mardi 29 novembre 2016 Kolkata India

par Daniel KIRCHER  -  13 Décembre 2016, 06:10

Ma dernière journée complète en Inde...
Je fais le bilan de ces deux mois passés ici; Ana, l'Anurachal, Mechukha, le Nagaland...
Majuli.., Varanasi...et Kolkata la polluée,...
Que de souvenirs...inoubliables...malgré de nombreux déboires...
C'est peut être ces contraires incessants qui font de l'Inde ce pays incroyable.

Une petite réflexion que j'aimerai partager avec mon fils Rémi. ..

Je pars au Blue Sky café, et découvre que la petite femme que je croisais régulièrement le matin, n'est plus là.... 
Envolés les chiens, les couvertures, et les sacs en plastique...

Après mes multiples et désormais habituels mouchages du matin, j'ai l'impression que l'air dehors est devenu curieusement plus respirable...
Cela doit finalement, comme je l'écrivais déjà hier, dépendre pour une part, de la pression atmosphérique, et de la météo....

Je tente aujourd'hui d'aller au temple Toong On, dans le quartier de BBD Bagh.
Quartier pollué au possible, mais bon, c'est le dernier jour...
Allez, encore un effort mes poumons....demain c'est Bangkok, et le grand air....
Puis, pour Manille...., je leur en parlerai plus tard...

Je n'ai pas plus de trois kilomètres pour y aller...

Je passe à côté d'une annonce très discrète qui semble tout de même indiquer que le progrès est en marche. 

Je ne l'ai vu qu'une seule fois, mais il faut y croire...

Je ne l'ai vu qu'une seule fois, mais il faut y croire...

L'avenue plutôt large que je parcours m'est tout à fait inconnue. Il y a là de grands magasins de matériels électroniques, où se côtoient de nombreuses marques connues. La population est désormais citadine, et de classe moyenne. (Cela correspond me semble t-il aux grands boulevards à Paris.) 
Quelques mendiants un peu perdus tentent leur chance auprès de passants indiens, plutôt dédaigneux....


Je tourne à gauche, dans la rue New CIT Road...et sens que j'approche du temple, la population est visiblement beaucoup plus pauvre....
Un vieux cireur de chaussures me propose de cirer mes sandalettes, puis après mon refus poli, il me fait simplement comprendre qu'il a juste faim...
Je ne suis pas sûr qu'il ait beaucoup de clients par ici... Pauvre vieux!
Je lui donne une pièce...et continue mon chemin.

Le temple chinois est un peu plus loin....
Le quartier est un quartier de chiffonniers, habitants des abris précaires, et des vieux cartons.
Je passe à côté du temple Toong On, il y a tant de cartons devant, que je ne peux même pas y pénétrer. De toute façon les chinois ont disparu, ils ont déserté la place depuis leur invasion éclair de 1962 dans l'Assam, ils ont été priés de déguerpir le plus loin possible de Kolkata...
J'ai même pu lire qu'il y avait eu à cette occasion quelques massacres.

Il est à noter, que dans tous ces endroits d'extrême pauvreté, les lieux de culte musulmans foisonnent...

Une mosquée minuscule...

Une mosquée minuscule...

Je passe dans de petites ruelles, où les enfants me font un super accueil...

Plus loin, un regroupement de chèvres en pleine ville, me fait craindre le pire...
Elles sont destinées sans doute aux temples qui ont besoin d'une bête à exécuter,...
Quel monde de fous!

Où sont les verts pâturages de chez nous?

Où sont les verts pâturages de chez nous?

Je reprends lentement la direction de mon hôtel....observé de loin par Spiderman. Il ne manquait plus que lui.....

À demain 

Le voilà....
Le voilà....

Le voilà....

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Caro 14/01/2017 08:13

Voilà. Adieu l'Inde et pour longtemps...