Jeudi 5 Octobre 2017 Bangkok THAÏLANDE

par Daniel KIRCHER  -  5 Octobre 2017, 18:03

Lever à 11h30...

Cette fois, il va me falloir récupérer.. .

 

Je me lave, m'habille et pars tranquillement vers mon restaurant préféré à Khaosan...
Un fried rice seefood, et une grande Chang bien fraîche.
Le serveur (qui ressemble à Jean Noël du Gabale) enregistre ma commande, puis se ravise, et revient vers moi.
Sir, nous ne servons pas de bière aujourd'hui, nous avons du jus d'orange, du coca....
Moi qui trouvait que les rues étaient curieusement désertes, je comprends mieux pourquoi. Je regarde sur les tables des restaurants autour de moi, pas l'ombre d'une Chang ou d'une Léo...
Rien, la diète...

Bon ok! va pour un jus d'orange avec des fruits de mer, n'ayons pas peur des mélanges...
Pauvres fruits de mer!

Quand je sors du restaurant, je pars faire un tour au seven eleven du coin; voyons ce qu'ils ont au frigo!!!
En effet, le rayon des bières est caché par un panneau sur lequel il est indiqué qu'une importante fête religieuse bouddhiste ne leur permet pas de vendre d'alcool actuellement s'ensuit la formule consacrée:
"Sorry for the inconvenience"....

Tu parles...

Je continue ma promenade, et assiste à la dégustation d'une banane par un écureuil de Corée, un peu espiègle.

 

Jeudi 5 Octobre 2017 Bangkok THAÏLANDE

Massa, Massa....
Le rêve...
Un bon massage des épaules et du cou, cela fait des mois que j'en rêve, (et que, me semble t- il, j'en éprouve le besoin...)
Je compare un peu les tarifs...
300 bahts (7,65€) pour une heure de bien être pas toujours garanti...
Je repère un salon à 260 bahts...
"Let's try it!"
La fille est plutôt mignonne, cela devrait bien se passer...(j'oublie simplement que la beauté n'a rien à voir avec la rudesse)
Elle me demande de retirer mon short et mon tee shirt...ce que je trouve être une excellente idée, et un bien bon début.
Elle me recouvre alors d'une grande serviette, (plutôt prudente la fille...) s'enduit les mains d'une huile odoriférante, et... vas-y que je te triture les muscles dans tous les sens.
Elle me marche sur les cuisses, et je tends tous les muscles des jambes pour pouvoir supporter son poids...
Une catastrophe!..

Je ressors du salon avec un besoin intact de me faire remasser...

Je continue ma promenade...et le soir venu découvre que les petites échoppes chinoises sales et bordeliques n'ont rien à faire des fêtes bouddhistes...

Trading first! 
J'y trouve une big Chang, et retourne à l'hôtel, préparer ma journée de demain.

À demain

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Caro 11/10/2017 09:05

A 300 bath tu aurais peut-être trouvé ton bonheur...