Samedi 7 Octobre 2017 Bangkok THAÏLANDE

par Daniel KIRCHER  -  7 Octobre 2017, 16:34

À 14h, un motobyke vient me chercher à ma guesthouse. (La guest house n'est pas sur une rue, mais sur un petit chemin étroit: les voitures ne passent pas.)
Je monte à califourchon derrière lui avec mon gros sac sur le dos, (ce qui n'est pas très évident à cause du poids).

Nous rejoignons ensuite une rue plus large, où un minibus attend.
Le minibus tourne un peu dans Khaosan, et fini par "récupérer" une dizaine de personnes.

Ensuite direction le nord, et l'aéroport de Don Muang. 
À un moment, j'entends des cris, et je suis projeté vers l'avant du véhicule...
Cette fois, on n'était pas loin du clash!
Les minibus sont effroyables à Bangkok, ils semblent n'avoir aucune limitation de vitesse...
J'ai lu, je ne me souviens pas où, que le taux de mortalité des accidents de la route était en Thaïlande l'un des plus élevés au monde...

L'attente est longue à Don Muang...
Deux jeunes femmes m'interview pendant plus d'une heure. (Un sondage sur le tourisme en Thailande).

À 23h30, nous montons dans l'avion. 
Sur les sièges devant moi 4 couples de japonais, très très jeunes, avec un bébé.

Les femmes ressemblent tellement à des fillettes, que je me demande à qui peut bien appartenir le bébé.
Ils n'arrêtent pas de tousser, renifler bruyamment....

(Le japonais ne se mouche jamais en public)

Impossible de ne pas penser qu'ils sont tous malades (l'un d'eux me semble avoir même une bonne coqueluche), et moi qui commence à sentir le froid de l'air conditionné....!!!
Dans l'avion je m'endors.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Caro 11/10/2017 09:15

Apparemment tu y a échappé belle (à la maladie). Cela doit être le massage vigoureux qui t'a sauvé.